Continuum – Alliance entre les forces régaliennes & les entreprises de sécurité Privé

By eyesevenements Tous Aucun commentaire sur Continuum – Alliance entre les forces régaliennes & les entreprises de sécurité Privé

Retour à la page d'accueil

Depuis la fin de l’année 2017, la nouvelle loi antiterroriste permet aux agents de sécurité privée d’être armés dans certains cas particuliers. Cette nouvelle politique est soumise à de nombreuses conditions et le port d’une arme est très encadré.

De nombreuses conditions à respecter

Face à la menace terroriste subie par la France depuis quelques années, l’État a décidé de renforcer la sécurité sur tout le territoire. Ce changement passe également par les agents de sécurité privée : une loi leur permet le port d’arme dans certaines circonstances. Les agents de protection rapprochée pourront y être autorisés s’ils doivent assurer la protection d’une personne qui encourt des risques particuliers. Pour les agents de la sécurité privée, le préfet pourra également les y autoriser s’ils risquent leur vie.

Une formation obligatoire

Cette loi précise que les agents qui seraient amenés à manipuler des armes doivent suivre une formation spécifique. Des centres de formation jouent un rôle important dans cette obligation. En effet, les agents doivent suivre une formation initiale de 200 heures et ensuite des entraînements réguliers d’au moins 35 heures par an, qui leur permettent de garder ce droit de porter des armes. L’État a ainsi aligné les conditions sur celles des agents de police nationale ou municipale.

Une politique symbolique ?

Avec ces nombreuses conditions et ce besoin de formation étendu, cette réglementation ne concerne finalement que peu d’agents de sécurité. Au moment de sa mise en place, on estimait que 1000 à 2000 agents seraient concernés. C’est en effet un investissement importants pour les agents, leurs employeurs et les clients. Entre la formation, l’achat et l’entretien d’une arme, cela représente un coût mais, dans un contexte de menace terroriste, et dans certaines situations, cela peut en effet être indispensable.

Les agents privés en aide aux forces de l’ordre

Avec les nombreux attentats ayant eu lieu depuis 2015 sur tout le territoire, les forces de l’ordre ont besoin de toute l’aide possible. Les agents privés ont ainsi leur rôle à jouer. Ils sont amenés, avec cette nouvelle politique, à aider sur des périmètres délimités. Cela peut être du contrôle ou des palpations, toujours avec le consentement des personnes. Les agents de police sont ainsi épaulés par des professionnels habilités.

  • Share:

Leave a comment

velit, dapibus adipiscing libero Donec eget dictum